Des scientifiques ont pu faire revivre un petit animal congelé depuis 30 ans ! Non , ce n'est pas un fake ... Regardez !

Au Japon, des scientifiques ont pu faire revivre un (et même plusieurs) animal microscopique ayant été prélevé il y a trois décennies en Antarctique.

L’annonce a de quoi surprendre : des tardigrades prélevés en 1983 au pôle Sud ont été réanimés, selon l’Institut national de la recherche polaire japonais (NiPR). L’information a été dévoilée par le quotidien britannique The Independent dans un article du 16 janvier 2016, reprenant une publication dans la revue Cryobiology Magazine du 25 décembre 2015.

 

Les tardigrades, également appelés « oursons d’eau », forment une branche du règne animal, proche des Arthropodes. Pas moins de 1000 espèces de tardigrades sont connues, tandis que le premier spécimen a été décrit par le zoologiste allemand Johann August Ephraim Goeze en 1773. Il s’agit d’êtres très petits : moins d’un millimètre de longueur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ces êtres quasi microscopiques sont extrémophiles, c’est-à-dire qu’ils peuvent vivre dans des conditions hostiles et même mortelles pour la plupart des autres êtres vivants. Ils peuvent ralentir leur métabolisme sur de très longues périodes, leur permettant de survivre. D’ailleurs, leur nom de tardigrade signifie « marcheur lent » en grec, une appellation donnée par le biologiste italien Lazzaro Spallanzani en 1777.

Des scientifiques japonais ont donc pu réanimer des tardigrades conservés à une température de -20°C pendant une durée de 31 ans. Après le succès de la décongélation des petits êtres en mai 2014, un adulte (qui a pu bouger et se nourrir au bout de deux semaines) ainsi qu’un œuf ont pu être réanimés. L’œuf en question a ensuite donné naissance 19 spécimens en bonne santé.

« Répliquer cette étude pourra permettre d’améliorer la compréhension des mécanismes et des conditions de la conservation à long terme des animaux cryogénisés » expliquent les chercheurs japonais.

Une expérience similaire avait déjà été pratiquée avec des tardigrades congelés pendant 9 ans. Mais les chercheurs japonais ont pour la première fois réussi à reproduire avec succès une telle expérience et dans ce cas précis plus ardue (temps de congélation plus long).

Mikrofoto.de-baertierchen2

Sources : The IndependantLe Nouvel ObservateurLe Vif

Crédit images : Cryobiology Magazine / Franx Fox (Wikipédia)


Ailleurs sur le web


SOURCEsciencepost.fr

VOUS AIMEREZ AUSSI