Ils appellent ce rituel ''le nettoyage des cadavres''. Mais ce qui se cache derrière est très perturbant.

Pour la plupart d’entre nous, les enterrements sont un événement solennel lors duquel les personnes se réunissent pour dire adieu à leurs proches disparus. En général, le cercueil fermé gît dans une chapelle et une fois qu’il est inhumé, il reste sous la terre pour toujours. Ce n’est pas le cas pour le village indonésien de Toraja. À cet endroit, les habitants ont une façon bien particulière de rendre hommage à leurs proches disparus.

Youtube/Andi Hasbi Jaya

Une fois par an, les défunts sont sortis de leur tombe pour être vêtus différemment et manipulés avec beaucoup d'amour.

Youtube/Andi Hasbi Jaya

 

Youtube/Andi Hasbi Jaya

Lors des cérémonies complètes, les cadavres sont portés à travers le village.

Youtube/Andi Hasbi Jaya

Youtube/Andi Hasbi Jaya

Youtube/Andi Hasbi Jaya

Cette fête s’appelle "Ma’nene" qui veut dire "la cérémonie de nettoyage des cadavres".

Youtube/Andi Hasbi Jaya

Youtube/Andi Hasbi Jaya

Les habitants de cette ville sont très fiers de cette tradition, car ils croient que les cadavres sont toujours des membres de leur famille et c’est pour eux une façon de leur rendre hommage. Ils  pensent même que ce serait un manque de respect que de ne pas procéder à ce rituel chaque année.

Youtube/Andi Hasbi Jaya

Youtube/Andi Hasbi Jaya

Youtube/Andi Hasbi Jaya

C’est intéressant de voir comment chaque culture perçoit la mort et le deuil. Pour nous, ce rituel parait très étrange voire digne d’un film d’horreur, mais ces personnes diraient peut-être la même chose des nôtres. Pourriez-vous participer à ce genre de cérémonie ?


Ailleurs sur le web


SOURCEferoce.co

VOUS AIMEREZ AUSSI