En Inde, ce lac est tellement chargé en produits chimiques qu'il prend feu

En Inde, un lac est tellement chargé en produits chimiques que ses eaux usées prennent régulièrement feu en surface.

L’expression « il y a le feu au lac » prend ici tout son sens. Littéral du moins. Le lac Bellandur, situé au sud du pays, s’avère tellement pollué que ses eaux usées prennent régulièrement feu. En cause : le mélange de différents détergents et des tonnes de mousses odorantes, bourrées d’agents inflammables. 

L’Inde s’est industrialisée de manière impressionnante, mais les réglementations environnementales n’ont pas suivi. L’un des symboles de ce développement rapide est sans aucun doute le lac Bellandur, dans la ville de Bangalore, où se trouvent de grands noms de l’industrie high-tech tels que Google, Microsoft, Yahoo, Amazon, ou encore IBM. Mais cette croissance explosive ne se fait pas sans conséquence.

Capture d’écran 2015-10-12 à 18.06.54

Le 29 avril dernier, les habitants de Bangalore, une ville de l’État du Karnakata dans le sud de l’Inde, ont été surpris par le débordement en mousse hautement polluée des trois plus grands lacs de la ville. Quinze jours plus tard, le lac de Bellandur prit feu à son tour : deux incendies déclarés les 16 et 18 mai. Autrefois connue pour son réseau de réservoirs interconnectés, la ville abrite aujourd’hui des eaux continuellement polluées par les usines alentour qui y rejettent leurs déchets toxiques.

Incendies volontaires ou spontanés?

Pour l’heure, les experts ignorent toujours l’origine exacte des incendies. Elle pourrait être volontaire, mais il est aussi possible que les fluides aient spontanément pris feu, l’huile et le phosphore étant hautement inflammable. Mais l’origine de ces incendies ne doit pas occulter le véritable problème : le non-traitement des eaux usées.

Capture d’écran 2015-10-12 à 18.07.01

La Commission de contrôle de la Pollution de l’état du Karnataka annonçait il ya quelques semaines qu’elle demanderait à ce qu’une plainte soit déposée contre The Bangalore Water Supply and Sewerage Board, l’autorité responsable des eaux de Bangalore, pour avoir fermé les yeux sur cette contamination.

 


Ailleurs sur le web


SOURCEsciencepost.fr

VOUS AIMEREZ AUSSI